Bienvenue en Asie Centrale sur la Route de la Soie, www.chasseursdeclipses.com

en Ouzbékistan,  Turkménistan, Kirghizistan, 

Kazakhstan, Tadjikistan,  Chine & Iran,...

Circuit organisé en groupe ou en individuel

 

Bienvenue en Ouzbékistan et dans ses pays voisins

Trekking au Tadjikistan dans les Monts Fansky ou au Pamir

Nous vous proposons de découvrir le Tadjikistan, pays enclavé d'Asie centrale, pays de montagnes par excellence, qui vous surprendra par ses sublimes paysages, ses hauts plateaux et ses centaines de cimes enneigées, ses glaciers splendides, ses passages à plus de 4000 m d'altitude vers les lacs aux eaux turquoise, ses vallées en fleurs et le flot des torrents. Vous serez accueillis par une population hospitalière, fidèle à un mode de vie montagnard et traditionnel. 

Les amateurs de trekking apprécieront tout particulièrement les Monts Fansky. Entre les sommets de Guissar et de Zerfchan, ce pays de montagnes est riche de lacs d'eau pure et de pics mystérieux peuplés de légendes mythiques. Les vallées ajoutent à ce paysage pittoresque la série des lacs Koulikalon et d'Alaoutdin, le col Kaznok à la beauté inouïe, le tout entouré par les pics de Tchapdara (5049 m), Grande et Petite Gaza (5300 m), Mirali (5106 m), Maria (4790 m), Energiya (5120 m), Tchimtarga (5489 m)...

Dans la vallée de Zerafchan, le lac Iskanderkoul est considéré comme l'un des plus beaux lacs de montagne du Tadjikistan  dans les Monts Fansky. Ancien lieu de résidence d'été des Soviétiques et facilement accessible pour les non randonneurs, ce lac profond de 72 m situé à 2 176 m d'altitudev libère une chute d'eau de 24 m de haut dans un bruit de canon.

Plus à l'est, le Pamir est considéré en Asie Centrale comme "le toit du monde" et l'un des endroits les plus insolite de la planète. Glaciers bouleversés sur plusieurs kilomètres, gorges profondes ou coulent des rivières puissantes, on dit que le ciel est porté par les montagnes. 

Vous rencontrerez la population locale, pamiri, qui a pu conserver sa culture et ses traditions séculaires. Ce sera un privilège pour le voyageur de découvrir la beauté unique des paysages et d'être reçu avec tant d'hospitalité. La route du Pamir est la plus spectaculaire et la plus haute d'Asie Centrale depuis Khorog au Tadjikistan, jusqu'à Och au Kirghizistan via la région frontalière avec l'Afghanistan et la Chine. Dans le Pamir se trouvent les 3 pics à plus de 7 000 m, Le pic Simoni à 7 495 m (anciennement pic Communisme), le pic Avicenne à 7 134 m (anciennement pic Lénine) et le pic Korjenevskaya à 7 105 m ainsi que de grands glaciers comme le Fedtchenko (77 km) et le garmo (30,4 km).

La meilleur période pour ces trekking s'étend de juillet à septembre. Les exemples de circuits ci après sont réservés aux voyageurs expérimentés. 

Des randonnées plus modestes peuvent vous êtes proposées au Tadjikistan mais également en Ouzbékistan dans les Monts Tian Shan, au milieu de sapins, d'églantiers, de fleurs et plantes les plus diverses. La faune est composée de 280 espèces animales dont 44 mammifères, 200 oiseaux, 16 reptiles, 2 amphibies et 20 poissons. La diversité de la flore est encore plus magnifique avec 2 200 d'espèces végétales dont beaucoup d'espèces endémiques et rares telles que les tulipes de Kaufman et de Butkov, offrant des couleurs éclatantes au printemps. Parmi les plantes herbacées, deux espèces d'érémurus géants (lis de steppes) percent le ciel bleu comme des jets blancs ou bruns au début d'été. 

La randonnée vous conduira à travers des vallées en fleur jusqu'aux prairies et glaciers alpestres. Le printemps et haut en couleur, avec ses clairières rouges de pavots et les buissons bleus des campanules; Plus haut apparaissent des perces neige, des crocus, de belles tulipes, des érémurus. Le parfum des fleurs, des arbres et des buissons enivre l'air frais de la montagne. C'est le paradis sur terre, entouré de papillons et de chants d'oiseaux. De nombreux sentiers permettent de suivre les vallées, les gorges et les canons des rivières Akboulak, Noureskata, Aksakata, Koksou, les chutes d'eau, les prairies, les rochers et les lacs. 

La meilleur période pour ces randonnées en Ouzbékistan s'étend de mi-avril à octobre. La compagnie aérienne Turkish Airlines propose des vols réguliers sur Douchambé, avec la possibilité de prendre un vol retour de Tashkent  si vous souhaitez prolonger votre séjour en Ouzbékistan.

 

 

Tadjikistan – Ouzbékistan : des Monts Fanskye 

jusqu’aux perles Ouzbeks  

Cette itinéraire vous propose un début de trek en douceur pour vous permettre de  vous acclimater, avant d'atteindre les plus haut sommets dans un univers minéral. Pour ceux qui diposent de temps, nous vous proposons ensuite de continuer ensuite votre périple en Ouzbékistan,  pour découvrir les merveilles architecturales créées par l'homme. 

Ce programme est personnalisable, aussi bien au Tadjikistan qu'en Ouzbékistan pour s'adapter à vos capacités physiques et la durée totale possible de votre séjour. 

25 jours / 23 nuits avec Trekking de 11 jours

Itinéraire:       Douchanbé - Gorge de Varzob - Lac Iskanderkoul – Saratak - rivière Karakoul-col Dugdone - gorge Sarikhodang - lac Ptchikul - vallée Artcha Maidan - village Gointan - col Gointan - lac Tchoukourak - Base Artoutch - col Tchoukourak - lacs de Kulikalon - lac Douchokha - col Alaoutdine - lac Alaoutdin - lac Mutnoye – col Tchimtarga- lac Mutnoye - lac Alaoutdin – Khudjand - frontière Oybek – Tachkent – Nukus - forteresses – Khiva – Boukhara – Nourata - camp des yourtes - lac Aydarkoul - Samarkand - Tachkent

Programme :

Jour 1/2: : EUROPE/Istanbul/Douchanbe   

Arrivée prévue avec Turkish Airlines. Transfert à l'hôtel. Installation et reste de nuit. Découverte de la ville (800-900 m) : visite du Musée National d’Histoire, de la Place d‘Ismoil Samoni, marché local. Nuit à l’hôtel

Jour 3: douchanbé – gorge de varzob – lac Iskanderkoul – Saratak – camp de la riviere Karakoul

Route via la gorge de Varzob (à 65 km de Douchanbé) et le tunnel qui nous amène à la vallée de Zerafchan, jusqu’au lac Iskanderkoul (160 km, altitude 2 200 m, profondeur 72 m).

Promenade aux alentours du lac avec visite de la chute d’eau sur la riviere Iskanderya (24 m). Départ via le village Sarytag jusqu’à la rivière Karakoul à 2 350 mètres. Rencontre de l’équipe et leurs mulets.

Campement.

Jour 4: Riviere Karakoul (2350 m) – camp avant le col Dugdone (2900 m)

Début de trekking : Remontée d’un vallon en partie boisée, puis un chemin pierreux jusqu’à la première plate forme. Continuation le long du torrent Dougdone jusqu’au camp sur une prairie à 2 900 mètres Campement.

Dénivelé positif : 550 m (temps de marche : 4 hrs)

Jour 5: Camp avant le col (2900 m) – col Dugdone  (3812 m)– camp gorge de Sarhihodang (2650 m)

Traversée du col Dugdone (3 812 m) au pied des glaciers du sommet Dugdone (5 208 m).

Ambiance haute montagne.

Descente par une moraine, parfois enneigée au début de l’été vers la gorge pittoresque Sarikhodang (2 650 m). Vue magnifique sur la chaîne glaciaire et rencontre de troupeaux de brebis. Campement.

Dénivelé positif : 912 m, dénivelé négatif: 1162 m (temps de marche : 7 hrs)

Jour 6:Gorge Sarhihodang ((2650 m) – lac Ptchikoul (2450 m)– vallee Artcha Maidan (2200 m)

Marche en escalier vers le lac Ptchikoul (2 450 m) où nous pique-niquerons. Descente dans la vallée Artcha Maidan (2200 m). Campement.

Dénivelé négatif : 450 m (temps de marche : 4 hrs)

Jour 7:Vallee Artcha Maidan (2200 m) – village de Gointan  (1850 m)

Descente de la vallée d’Artcha Maidan par des sentiers de terre (1.5-2h). Traversée de vergers d’arbres fruitiers et du petit village de Gaza et continuation jusqu’au village de Gointan (1 850 m)

Nuit chez l’habitant.

Dénivelé négatif : 350 m (temps de marche : 7 hrs)

Jour 8: Village de Gointan (1850 m) – col de Gointan (2600 m)– lac Tchoukourak (2450 m) – base artoutch (2200 m)

Montée au col de Gointan (2 600 m). Descente vers le lac Tchoukourak (2 450 m) entouré de  falaises. On rencontre des campements de bergers Tadjiks qui nous accueillent chaleureusement. Déjeuner pique-nique près du lac. Descente vers  la base d’Artoutch où vous serez logés dans un bungalow (WC, douche). Dîner, nuit.  

Dénivelé positif : 750 m, dénivelé négatif : 400 m (temps de marche : 5-6 hrs)

Jour 9: base artoucth (2200 m)- col de Tchoukourak  (3 165 m) – lacs de Koulikalon (2800 m)

Continuation par le sentier qui monte vers le col Tchoukourak (3 165 m). Le circuit passe par un sentier raid vers le village de bergers. Le col Tchoukourak offre un beau  panorama sur les hautes faces nord de la chaîne du Chimtarga, aux noms étrangers: Adamtach, Miralie, Maria. Descente vers l’un des lacs Koulikalon et déjeuner pique-nique. La baignade est possible au troisième lac car la température du lac est plus chaude que dans les autres lacs.

Campement au bord du lac.  Dîner. Nuit sous les tentes. 

Dénivelé positif : 965 m, dénivelé négatif : 365 m (temps de marche : 5-6 hrs)

Jour 10: Lacs de Koulikalon (2800 m) - lac douchokha (2900 m)

Promenade le long des lacs Koulikalon et déjeuner. Continuation vers le lac Douchokha situé a 30 – 40 minutes de marche des lacs Koulikalon à 2 900 m d’altitude.

Dîner. Nuit sous les tentes.

Dénivelé positif : 100 m  (temps de marche : 3-4 hrs)

Jour 11: lac douchokha (2900 m) -  col Alaoutdine  (3800 m) – lac Alaoutdine (2750 m)

Petit déjeuner.

Montée au col Alaoutdine (3 800 m). Vue sur les pics Zamok (5 070 m) et Tchapdara  (5 049 m). Descente au lac Alaoutdine (2 750 m).  

Dîner. Nuit sous les tentes.

Dénivelé positif : 900 m, dénivelé négatif : 1050 m  (temps de marche : 5-6 hrs)

Jour 12: Lac Alaoutdine (2750 m) - lac glaciaire de Moutnoe  (3500 m)

Montée par le sentier. Pendant toute la journée vous aurez la chance de jouir de la vue sur les pics Zamok (5 070 m.), Paygamber (4 938 m.), Energiya (5 120 m.) et du col Kaznok (4 040 m.). Ensuite le circuit passe par le petit lac Piala qui tient sont nom à son fond rond. Montée vers le lac glaciaire de Moutnoye (3 500 m.), admirablement situé au pied du mont Chimtarga, le plus haut sommet des monts Fanskiye.

Déjeuner pique-nique près du lac Mutnoye.

Campement. Dîner et nuit sous les tentes.

Dénivelé positif : 750 m (temps de marche : 3-4 h)

Jour 13:  lac glaciaire de Moutnoe (3500 m) – COL TCHIMTARGA  - (4750 m)

Réveil matinal pour une journée plus difficile, peut être même la plus difficile du trek. Nous longeons le glacier puis le remontons sur sa partie facile. Dès que la pente se redresse nous rejoignons la moraine pour une montée en zigzag jusqu’au col Tchimtarga à 4 750 m.

Déjeuner-picnic. Campement. Dîner et nuit sous les tentes au col.

Dénivelé positif : 1250 m (Temps de marche : 5-6 h)

Jour 14: COL TCHIMTARGA  - (4750 m) - lac glaciaire de Moutnoe (3500 m) - Lac Alaoutdine (2750 m) – khudjand

Re-descente au lac Mountnoe, puis au lac Alaoutdin (4 heures au total)

Nous rejoignons  la route (1 h) pour récupérer le véhicule qui nous emmène en direction de Khudjand (5-6 h) via le col Chakhristan (3 375 m). Déjeuner en cours de route. Dîner dans un restaurant local. Nuit à l’hôtel

Dénivelé négatif : 2000 m (Temps de marche – 4-5 h)

Jour 15: khudjand – frontiere oybek – TACHKENT

Route vers la frontière (80 km). Formalités du passage de la frontière. Accueil par le chauffeur ouzbek. Départ pour Tachkent (110 km)  

Découverte de la capitale ouzbek: Ensemble Khast-Imam au cœur de vieux Tachkent : la Madrasa Barakhan, magnifique monument du XVIe siècle et siège du grand mufti d’Asie Centrale ; la mosquée Tellia Cheikh - principale mosquée du vendredi de la ville avec sa belle bibliothèque et le mausolée de Kaffal Ach Chachi du XVIe s.

Tour panoramique de la partie moderne de Tachkent : Madrasa Koukeldache est la plus grande de 17 madrasas de la ville, Place de l'indépendance,  Square Amir Timour, Place du Théâtre.

Nuit à l’hôtel.

Jour 16: tachkent - NUKUS – forteresses - KhIVA

Transfert à l’aéroport pour l’envol sur Nukus par le vol du matin

Arrivée à Nukus.

Visite du Musée des Beaux-Arts de Savitsky, ‘’Le Louvre’’ des Steppes, trésor de l’art, une riche collection des tableaux de l’avant-garde et post-avant-garde soviétique rassemblée par Igor Savitsky. Malgré le risque d’être dénoncé comme anticommuniste, il réussit à sauver plus de 50000 oeuvres d’artistes réprimés durant la période stalinienne. Le Musée possède aussi un important fonds d’artisanat karakalpak et d’antiquités de Khorezm.

Suite de route vers d’anciennes forteresses du désert - Toprak et Ayaz Kala. Visite des vestiges des forteresses.

Continuation de la route vers Khiva. Arrivée et installation à l’hôtel.

Nuit à Khiva

Jour 17: khiva

Journée de visites de Khiva

Visite des médersas, mosquées et palais des Khans de Khiva dans la ville intérieure « Ichan Kala» entourée des remparts (visite à pied, durée environ 6 h) : la visite commence par la porte ouest Ata Darvaza, l’une des portes, élevées au XIXe s. aux quatre points cardinaux. Nous suivons l’artère principale de la ville en s’arrêtant aux monuments les plus riches d’art et d’histoire : Kounya–Ark, le palais fortifié du XVII siècle ; Kournych-khana (1825) ; Médersa Mouhammed Rakhim Khan (1871), Medersa Islam-Khodja (1908-1912) avec son minaret de 44,5m de hauteur et 9,5 de diamètre, le plus haut minaret de Khiva. Au centre d’Itchan-kala, nous visitons imposant la mosquée Djouma, de vendredi, la principale mosquée de Khiva.

Suite des visites : Derrière la mosquée Djouma s’élève le monument le plus célèbre de Khiva : le mausolée de Pakhlavan-Makhmoud du XIX s. Nous arriverons au Palais Tach Khaouli, datant du XIX siècle, la résidence des khans de Khiva. Devant la medersa du khan Moukhammed-Amin, la plus grande de Khiva se dresse le curieux Kalta-Minor, minaret court du 1855. La visite se termine par l’un des plus anciens monuments de Khiva: le mausolée de Sayid Alaouddine, érigé peu de temps après la mort du cheikh en 1303. Visite du marché.

Nuit à l’hôtel.

Jour 18: KHIVA / boukhara (450 km – 6 à 7hrs)

Départ pour Boukhara  par le désert de Kyzil-Koum. (Les arrêts- photos près du fleuve Amour Daria sont prévus).

Arrivée et installation à l’hôtel. Détente à l’hôtel (ou promenade à pied) après un long trajet.

Nuit à l’hôtel.

Jour  19: boukhara

Premières visites de principaux sites: nous admirons l’ensemble Liabi-Khauz du XVIe siècle-XVIIe siècle avec la medersa Nodir Divan-Begi, la medersa Kukeldache et le khanaka Nodir Dewon Begi. La visite de la Mosquée Magokki Attari, construite à l’emplacement du temple bouddhiste et zoroastrien (XII-XVIe s).  Nous visitons le marché couvert du XVIe siècle, appelé «coupoles marchandes»: la Toki-zargaron - des bijoutiers, la Toki-tilpakfuruchon, des chapeliers, la Toki-sarrafon, réservée aux changeurs. Visite de la Medersa d’Oulougbeg construite par petit fils de Tamerlan, Oulougbeg en 1417; ensuite la medersa Abdul Aziz Khan (XVIIe siècle), l’exemple de renouvellement à l’iconographie islamique: vases, fleurs, oiseaux fabuleux et paysages; madrasa de Tim d’Abdulla Khan (XVIe siècle) qui fut construit en 1577 et servait aux marchands afghans de soie et de laine.

Découverte du magnifique ensemble architectural Poikalian (XIIe - XVIe siècles) qui comprend la mosquée “Masdjidi Kalian”, la medersa “Miri Arab” et le plus haut minaret de son temps en Orient; citadelle Ark (VIe -XIXe siècle), la résidence fortifiée des khans de Boukhara.

Concert folklorique dans l’ancienne médersa Nodir Divan Beghi

Nuit à l’hôtel.

Jour 20: boukhara

Suite des visites de cet oasis connu depuis le II siècle avant J-C., sur la route des caravanes: le mausolée d’Ismail Samani du Xe siècle est le premier bâtiment de brique cuite et un joyaux d’architecture d’Asie Centrale; l’Ensemble Bolo Khaouz (XVIIIs-XX ss), le mausolée Tchachma Ayoub «la source de Job» dont la construction originale date du XIIe siècle. Nous allons aux environs pour visiter le Tchor Minor (quatre minarets).

Après-midi libre.

Nuit à l’hôtel.

Jour 21: boukhara/  nourata / camp des yourtes

Départ pour Nourata, abritant les ruines d’une antique citadelle sogdienne appelée Nour, qui domine la plaine.  

Visite des pétroglyphes rupestres au lieu dit ‘’Le Petit Sarmyche’’

Courte visite de Nourata: les ruines de l’ancien fort, le bassin des poissons sacrés  et deux mosquées : Tchilstun et Juma Katta Gumbaz du XVIe s. Continuation vers le camp des yourtes (65 km).

Dîner en plein air autour d’un feu,  animé par le chanteur kazakh Akyn (vodka compris). Nuit sous les yourtes.

Jour  22: camp des yourtes – lac aydarkoul - SAMARKAND

Promenade à dos de chameaux à travers des dunes (15-20 min par personne).

Route vers le lac Aydarkoul (baignade possible entre le 20 mai et mi-septembre)

Déjeuner (picnic).

Continuation de route vers Samarkand avec arrêt dans un village où nous rencontrerons des villageois et partageons le pain ouzbek et du thé autour d’une table  familiale.

Nuit à l’hôtel.

Jour  23: SamArkand

Journée consacrée à la visite de la ville de Samarkand : Mausolée Gour Emir du XVe siècle et le tombeau dynastique des Timourides. Nous passons à pied vers le cœur de Samarkand: Place Registan «place de sable», la plus belle place d’Asie Centrale, entourée de trois imposantes medersas: médersa d’Oulougbeg (XVème siècle.), medersas Cher Dor et Tillya Kori (XVIIème siècle).

Continuation des visites: la Nécropole Chakh-i-Zinda, “Roi Vivant”, l’ensemble dont une vingtaine de mausolées de l’époque des Timourides sont un chef d’œuvre de céramique du pays, vue sur la cité antique Afrosiab et visite de son musée de fondation de la ville, abritant les fresques uniques du VIIe siècle.

Nuit à l’hôtel.

Jour  24: samarkand/tachkent (330 Km , 2h)

Suite des visites à Samarkand : Observatoire d’Ouloug Beg, l'un de plus grands astronomes de son temps. Visite d'immense mosquée du vendredi Bibi Khanoum, construite par Tamerlan. Le Bazar de Samarkand est réputé pour ses galettes et ses fruits secs et frais.

Temps libre au marché qui est très animé le samedi.

Dernière promenade dans l’ancienne partie de la ville.

Transfert à la gare pour prendre le TGV ‘’Afrosiyob’’ à destination de Tachkent. Départ  à 18h00/arrivée à 20h10

Transfert à l’hôtel ‘’Shodlik Palace’’ pour récupérer les valises.

Transfert au restaurant sur le parking de l’aéroport. A 23h00 (fermeture du restaurant), vous pourrez rejoindre l’aéroport pour l’enregistrement.

Jour  25: tachkent – istanbul - EUROPE

Envol sur Istanbul à 03h05

 

 

Tadjikistan – Pamir et le couloir mythique de Wakhan  

Trekking dans le haut Badakhshan aux pieds des pics Marx et Engels 

Voyage de 19 jours avec 9 jours jours de trek, en Haut Badakshan et le mythique couloir de Wakhan 

sur les traces de grands explorateurs et du léopard des neiges.

 

Départ garanti du 04 au 24 août 2017 en petit groupe

Voyage de 21 jours dont 11 jours jours de trek, 6-7 h de marche par jour, à l’altitude moyenne de 4000 -4200 mètres.

Tarif de  3 515 €/personne en petit groupe de 5 à 6 personnes 

(sur la base d'un vol Turkish Airlines, prix sujet à modification)

Votre voyage se déroulera dans le Pamir ouest, dans la région de Haut-Badakshan. Nous emprunterons la route M41, la deuxième plus haute route au monde. La M41 traverse le Pamir de Douchanbe jusqu’à la Chine. Nous descendrons dans le couloir de Wakhan, un célèbre corridor créé pendant le « Grand Jeu » quand Pamir fut placé au centre d’un conflit géopolitique entre l’Empire russe et les Britanniques. Coincé entre Tadjikistan et Pakistan, (210 kilomètres de long, 20 et 60 km de largeur) il est très peu peuplé par les Wakhis et par quelques Kirghizes.
Le Wakhan offre un défilé interminable de magnifiques paysages couverts de tous les superlatifs par les voyageurs en commençant par Marco Polo au 13e siècle. La blancheur éclatante de l'Hindou Koush, «tueur des hindous», les montagnes à la frontière entre l’Afghanistan et Pakistan, le vert vif des villages de la vallée et l’eau turquoise des lacs d’altitude… Quelques forteresses et les stoupas bouddhiques complètent ce tableau d’exception. Oublié depuis le Grand Jeu, le Wakhan reste l’une des régions les plus isolées au monde.
Les habitants du Badakshan mènent une vie semi-nomade. Ils reconquièrent des montagnes avec beaucoup de persévérance et assiduité pour cultiver l'orge, le blé, des pommiers et des abricotiers… Chaque ethnie parle un dialecte diffèrent. Le « farsi », une forme de la langue persane, permet de communiquer entre eux. Les Pamiris appartiennent à la branche ismaélienne tolérante de l’islam et perpétuent une culture riche de nombreuses traditions.

Programme :

Jour 1 /2 . Douchanbé
Accueil à l'aéroport de Douchanbé (1 000 m). Installation à l’hôtel. Visite de la ville: musée abritant une statue de Bouddha de 13 m, musée des instruments de musique, jardin botanique, forteresse de Ghissar, place Somoni. Déjeuner et dîner en ville.
Jour 3. Douchanbé – Kouliab - Kalaikhoumb (370 km/7 h)
Nous partons pour le Badakshan sur l’une des plus extraordinaires routes de montages au monde. Déjeuner à Kouliab, dîner et nuit chez l’habitant à Kalaikhoumb. Nous découvrons avec plaisir l’hospitalité du peuple tadjik.
Jour 4. Kalaikhoumb – Khorog – Batchor. (380 km/ 8h)
Nous partons pour le village Batchor (3 170 m) en longeant la rivière Pandj qui nous sépare de l’Afghânistân. En route nous visiterons Khorog (2 000 m), la capitale de la région du Haut-Badakshan, et son marché. Dîner et nuit chez l'habitant.
Jour 5. Batchor – Kavtch Trek 5-6 h de marche
Début du trek depuis le village Batchor au cours duquel nous allons traverser un torrent et des pâturages. Dîner et nuit sous les tentes.
Jour 6. Source Kavtch
Montée vers la source à l'eau chaude Kavtch (4 200 m). Baignade dans ses eaux sulfureuses, connues pour leur pouvoir curatif. Descente jusqu'au camp de base. Dîner et nuit sous les tentes.
Jour 7. Lac Tchachin
Nous partons vers le lac Tchachin (4 200 m). Ascension par les sentiers caillouteux. Nous traverserons les gorges peuplées des marmottes. Pique-nique au bord du lac Tchachin, magnifique lac aux eaux turquoise entouré de montagnes enneigées. Dîner et nuit sous les tentes.
Jour 8. Lac Tchachin (4200 m) – lac Zarochkoul (4518 m) – lac Koulen (4300 m)
Aujourd’hui nous longerons encore cinq lacs d’altitude (5 500 m). La beauté de paysage est un véritable émerveillement pour les yeux. Dîner et nuit sous les tentes.
Jour 9. Lac Koulen – Zaourbek (4000 m) – lac Yetchkoul (4300 m). (Trek de 6-7 h).
Nous descendons jusqu’à une bergerie Zaourbek. Une famille installée ici pour 3 mois nous accueille avec du thé, du pain et du yaourt. Dîner et nuit sous les tentes.
Jour 10. Lacs Utch Koul – Chapdar Koul.
Nous longeons lac Utch Koul (4271 m) et Chapdar Koul, qui offre un lieu propice pour pique-niquer. Au bord de ce magnifique lac à 4 529 m les yaks sont installés durant toute année. Passage plus facile possible par le col Langar (4 629 m) emprunté par notre caravane. Descente vers la bergerie de Batchor (4 150 m). Dîner et nuit sous tente.
Jour 11. Batchar – Yashil Koul. (Trek de 6-7 h).
Nous continuons jusqu’au lac Yashil Koul (3 800 m). Traversée du lac en 4x4 ou en canots. Dîner et nuit au bord du lac à 3 700 m. C’est le dernier jour de la première partie du trek.
Jour 12. Langar, couloir de Wakhan (5 h)
Nous reprenons nos 4x4 et partons pour les gorges de Wakhan par le village Boulounkoul et le col Khargouch à 4 344 m. L’installation chez l’habitant à Langar. Visite. Repas et nuit chez l’habitant.
Jour 13. Couloir de Wakhan (5-6 h de marche, 10 km environ, 1200 m de dénivelé positif).
Nous reprenons la marche depuis Langar par la route passe devant un site de 6 000 pétroglyphes et monte jusqu'au petit plateau, au pied des pics Marx et Engels, à 4 000 m. L’endroit idéal pour le pique-nique. Dîner et nuit sous les tentes 
Jour 14.Couloir de Wakhan (3-4 h de marche).

Balade pour découvrir les environs. Après-midi, descente vers le village de Langar. Dîner et nuit chez l'habitant.  C’est le dernier jour du trek.
Jour 15. Village de Langar – village de Yamg (2650 m) - Ishkashim
Départ en 4x4. Sur le chemin, au village Vrang, découverte du stupa bouddhiste, calendrier solaire de maison-musée du mystique suffi et astronome Mouborak Kadam Wakhani, du fort Yamtchoun, le plus impressionnant et plus ancien de quelques forteresses de Wakhan (3-1 avant J.C). Plus loin, baignade dans la source à l'eau chaude Bibi-Fatima-Zoukhro. Continuation pour Ishkashim (2 450 m) en voiture. Dîner et nuit dans les chambres d'hôtes. (6-7 h en route).
Jour 16. Ishkashim – Khorog (100 km , 5/6 h de route).
Départ en voiture, arrêt aux sources à l'eau chaude Garm Chashma. Dîner et nuit chez l'habitant à Khorog.
Jour 17. Départ de Khorog vers Kalaikhoumb. 

Dîner et nuit chez l'habitant ou en chambres d'hôtes.
Jour 18.Retour à Douchanbé par Kouliab. 

Dîner en ville. Nuit à l'hôtel. (7-8 h de route).
Jour 19. Départ pour la l'Europe.